Déclaration du Collectif des Acteurs de la Société Civile sur la sortie de crise au Mali

Téléchargez la version pdf de la Déclaration Considérant les résolutions 2056, 2071, 2086, 2100 et 2164 du Conseil de Sécurité des Nations Unies sur la crise du Mali ; Considérant l’accord préliminaire de Ouagadougou du 18 juin 2013, signé entre le Mali, les mouvements armés indépendantistes, les mouvements d’autodéfense, sous l’égide du Burkina Faso, des Pays du champ et de la Communauté Internationale ; Considérant les hésitations et les ambigüités qui ont caractérisé les actions gouvernementales (...)

Déclaration de la Société Malienne suite aux évènements des 17 et 21 Mai 2014 survenus à Kidal

Considérant les résolutions 2056, 2071, 2086 et 2100 du Conseil de Sécurité des Nations Unies sur la Crise du mali ; Considérant l’Accord Préliminaire de Ouagadougou signé le 18 juin 2013, entre le Mali et les mouvements armés indépendantistes, sous l’égide du Burkina FASO, les pays du Champ et la Communauté internationale, auquel ont adhéré les mouvements armés d’autodéfense ; Saluant le cessez le feu du 23 Mai 2014, obtenu par SE Mohamed Ould Abdoul Aziz Président en Exercice de l’Union Africaine et (...)

Accaparements des terres : vers l’installation d’un village des Sans terre devant la cité administrative du Mali

Aujourd’hui, la question du foncier est devenue une équation très difficile à résoudre avec son corolaire de violation des droits humains Ainsi, les populations maliennes, qu’elles soient en zone urbaine, péri-urbaine, rurale, ou dans la zone office du Niger, ont été dépossédées de leur terre, de leur maison, sans aucune information et sensibilisation au préalable, au profit de certains nantis et des soit disant investisseurs. Plusieurs milliers de personnes sont victimes de ce phénomène estimé à plus (...)

Mot de bienvenue !

Régulièrement mis à jour, vous y trouverez, toutes les informations sur le travail des organisations de la société civile, les débats qui animent le...

Le Comité Technique

Flash Info

En vue d’amener les autorités à remettre les victimes d’accaparements de terres dans leurs droits et à sécuriser le foncier et les ressources naturelles du peuple malien dans la politique et la loi foncière en cours, la Convergence Malienne contre les Accaparements des Terres (CMAT) organise une marche pacifique suivi d’un sit-in dénommé Village des Sans terre le 31 mars 2014 et prendra fin dès l’obtention d’une réponse claire sur les différentes doléances.

Itinéraire de la marche : Bourse de travail en passant devant le monument de l’indépendance à la devanture de la Cité Administrative où le village sera installé.